Historique de la FATAD

L’Ecole Supérieure de Théologie de l’Afrique de l’Ouest (ESTAO, aujourd’hui FATAD) ouvrit ses portes en 1971 avec un programme de trois ans réparti en deux sessions et sanctionné par un Diplôme en Théologie. Les cours étaient dispensés en anglais et en français. Le Docteur Richard B. Cunningham fut le premier président et le Docteur Delbert Tarr fut le premier doyen académique de la section française, tandis que le Pasteur Rex Jackson occupait le poste de doyen académique de la section anglaise. La première remise de diplômes eut lieu en 1973.

Suite au décès du Dr. Cunningham, en 1975, le Pasteur Rex Jackson devint le deuxième président. Le Pasteur Ted Schultz lui succéda comme troisième président. En novembre 1979, le Comité Directeur étendit le programme au niveau du « Bachelor of Arts in Bible and Theology » (Licence ès Lettre, option : Bible et Théologie) pour la section anglaise. La promotion de 1980 fut la première à recevoir la Licence, tandis que les étudiants de la section française reçurent le Diplôme Post-secondaire en Théologie.

En janvier 1985, à l’annonce de la retraite du Pasteur Schultz, le Pasteur Willard Teague devint le quatrième président de la FATAD. Il occupa ce poste jusqu’en 1998, puis le Pasteur Randel Tarr, fils du Dr Delbert Tarr, lui succéda. Il occupa le poste de président jusqu’en 2010 et la Dr Mary Ballenger le succéda. Le Pasteur Jean Bandé du Burkina Faso, arrivé en 1988, devint le doyen académique jusqu’en 1998, année où il quitta ce poste pour celui de vice-président de la FATAD, fonction qu’il exerce jusqu’à ce jour. En 1989, les programmes anglais et français furent changés en Licence en Théologie ou Diplôme Post-secondaire en Théologie.

En 1994 l’ESTAO ouvrit son premier centre par extension, en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui les programmes de Licence et de Diplôme sont offerts dans les centres en Côte d’Ivoire, au Sénégal, en Sierra Leone, au Ghana, au Burkina Faso, au Niger, au Cameroun et en République Démocratique du Congo-Kinshasa. Les étudiants y font leurs études jusqu’au dernier semestre, ensuite ils viennent sur le campus central à Lomé pour achever leur programme.

Avec le nombre croissant de membres du clergé diplômés en Licence, et la difficulté de les envoyer à l’étranger pour poursuivre leurs études, l’école annonça un programme de Master prévu pour démarrer en 1994. C’est ce qui a emmené la Faculté de Théologie des Assemblées de Dieu à voir le jour. Reconnaissant l’importance centrale de la missio Dei (la mission de Dieu), la FATAD était convaincue que la première spécialité à développer doit être du domaine de la Missiologie. Dix-huit étudiants, venant de six pays d’Afrique et des États-Unis, furent admis dans le nouveau programmes en mai 1994. Une option pour l’Education Chrétienne fut ajoutée en 2000 mais est provisoirement suspendue.

En 2001, la FATAD a reçu l’homologation académique et ecclésiastique auprès du SAFT et de l’AADA pour les programmes de Diplôme Post-secondaire en Théologie, de Licence en Théologie et de Master. En 2009, la FATAD a reçu la reconnaissance/l’homologation officielle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Togo. La FATAD est en liaison avec l’Université de Lomé au niveau de laquelle les unités de valeur sont transférables.